Quels enjeux spirituels pour la conversion écologique ? Paris octobre à décembre 2015
Share

Quels enjeux spirituels pour la conversion écologique ? Paris octobre à décembre 2015

5 rencontres religieuses – interreligieuses au collège des Bernardins

Paris

octobre à décembre 2015

Dans le cadre de la COP21 sur le climat le Collège des Bernardins prend part au débat

  • D’octobre à décembre : 5 rencontres religieuses – interreligieuses
    Avec :
    Jacques Arnould, Sa Béatitude Bartholomée Ier, Abdennour Bidar, Monseigneur Richard Chartres,  Haïm Korsia, Ottmar Edenhofer, Connie Hedegaard, Anne Hidalgo*, Jean-Charles Hourcade, Hervé Le Treut, Frédéric Louzeau,  Cardinal Reinhard Marx, Nebojsa Nakicenovic, Matthieu Ricard, Erika Rosenthal, Cardinal Angelo Scola, Youba Sokona, Cardinal André Vingt-Trois.
    *sous réserve

Nicolas Hulot au retour de sa rencontre avec le Pape François en 2013 déclarait au journal Le Monde : « Je pense que les autorités religieuses peuvent provoquer un sursaut de conscience face à la crise climatique actuelle. Il n’est plus possible de nous en remettre aux seuls responsables politiques internationaux. »

Le 26 février 2015, lors de son discours à Manille pour l’ouverture du Forum « Vers la COP 21 : la société civile mobilisée pour le climat », le Président François Hollande a lancé un appel aux responsables religieux en ces termes : « (…) Et c’est aussi une question de conscience, une question d’esprit, une question d’humanité. C’est la raison pour laquelle, quelles que soient les convictions ou les croyances, il est bon que les principales autorités religieuses, de toutes les religions, s’associent à la lutte contre le réchauffement climatique. »

Le diocèse de Paris a mandaté le Collège des Bernardins et plus particulièrement le Pôle de recherche dirigé par Frédéric Louzeau afin qu’une réflexion soit ouverte sur le sujet de l’écologie.

RS

RS