Après le sustainable luxury, evenement du luxe durable 2014: La journée conférence 1.618 « sourcing et filières responsables  – Sustainable sourcing and responsible value chain – Paris le 4 Avril
Share

Après le sustainable luxury, evenement du luxe durable 2014: La journée conférence 1.618 « sourcing et filières responsables – Sustainable sourcing and responsible value chain – Paris le 4 Avril

Au cœur de Paris, dans l’Atrium Saint-Honoré totalement aménagé pour l’occasion, cette journée accélératrice de connaissances permettra d’apporter des réponses concrètes à destination des professionnels du luxe dans les domaines de la Mode, de la Beauté et de la Joaillerie.

Le thème et contexte:

Tragédie du Rana Plaza, polémique de la main d’oeuvre sous payée d’Europe de l’Est, travailleurs chinois morts dans une usine dortoir en Italie, raréfaction des ressources à l’échelle de la planète… Au regard de l’actualité, les entreprises ont la nécessité d’inscrire leurs activités et leurs processus dans une démarche de responsabilité sociétale, environnementale et sociale, bénéfique sur le long terme tant pour leur développement économique que pour la protection d’un patrimoine commun.

Au même moment, dans un contexte globalisé et hyperconcurrentiel, les marques de luxe se doivent d’innover pour marquer leur singularité tout en préservant leur savoir-faire, leur patrimoine et leurs ressources. Les marques de luxe ont entrepris depuis plusieurs années de sécuriser leurs approvisionnements en matières premières et de racheter leurs fournisseurs, prouvant s’il le fallait encore, l’enjeu majeur que représentent la disponibilité des ressources et la maîtrise des filières d’approvisionnement.

Piliers du processus de fabrication des produits de l’industrie du luxe, les filières d’approvisionnement doivent être au coeur de la stratégie de RSE des acteurs de cette industrie. Eric Briones et Gregory Casper démontrent dans leur livre “ la Génération Y et le Luxe ” que les marques de luxe doivent aujourd’hui répondre aux exigences de générations qui désirent de la transparence et que les marques répondent à leur prise de conscience écologique.
Les marques de luxe, au-delà de leurs propres intérêts, se doivent désormais d’être des moteurs pour créer des filières durables bénéfiques à toutes les parties prenantes, jusqu’à leurs consommateurs. Face à ces constats,1.618 a interrogé les acteurs de l’industrie du luxe qui ont exprimé de manière récurrente la difficulté d‘accéder à une offre de filières et de matières à la fois responsable, éthique, qualitative et créative –
Plus d’infos : http://www.1618-paris.com/event2015/

RS

RS